Cliquez ici pour accéder à la boutique européenne!

Arrête de me regarder comme si j'avais une tête de dinosaure

Le fait de signifier une émotion négative de jugement avec ses traits faciaux, ce n’est pas rien. Un regard croche peut réellement blesser, surtout parce qu’il s’imbrique dans une immense suite de jugements qui reposent déjà sur les épaules des personnes stigmatisées. 

C’est très rare qu’une personne dans les standards de beauté et les normes sociales se fera regarder de travers dans la rue. Si c’est le cas, il s’agit d’un geste isolé, qui est tout aussi condamnable oui, mais qui ne constitue pas quelque chose de systémique.

Pour les personnes marginalisées, comme par exemple les personnes grosses, les personnes trans, les personnes racisées et les personnes vivant avec un handicap, ces regards dénigrants sont répétés quotidiennement. Ils sont extrêmement communs et répandus, et ce n’est pas du tout rare que ces personnes subissent bien plus qu’un simple regard : menaces, intimidation, violence physique, agressions, etc.

Ce n’est pas banal de se permettre un geste de la sorte. Il faut absolument cesser ce déni collectif et cette habitude qui consiste à se détacher et à banaliser l’importance de ses faits et gestes. Le problème réside dans le système patriarcal, oui, mais aussi bel et bien en chacun de nous. Nous devons tous.tes, sans exception, déconstruire ces préjugés que nous entretenons.

Ce n’est pas parce que vous ne dites pas de mots que vous obtenez soudainement une passe VIP qui vous permet de vous détacher de tout. Au contraire. Votre attitude et votre non-verbal peut en dire long, et c’est une forme d’intimidation de faire sentir à une personne qu’elle est inférieure, même avec un simple regard.

Les personnes marginalisées ne méritent pas d’être regardées avec dédain, avec haine ou avec jugement.

Elles méritent d’être respectées et de se sentir en sécurité, mais aussi d’être célébrées et d’avoir les mêmes droits que tout le monde. 

#30JoursDeFoliesPassagères

Pour lire plus de textes et découvrir toutes les illustrations, consultez la page Facebook et le compte Instagram.