Cliquez ici pour accéder à la boutique européenne!

Obtenir du soutien en santé mentale

Les ressources ci-dessous concernent le Québec. Pour les personnes en France, vous pouvez consulter ce site Web pour effectuer une recherche d'urgences psychiatriques, de CMP (centre médico-psy) et de CAC (centre d'accueil et de crise) dans votre région. En cas d'extrême urgence, vous pouvez contacter le 15 (SAMU) et le 18 (pompiers).

Il est possible d’obtenir du soutien et des informations via les professionnel.le.s de la santé, les psychologues, les psychiatres, les travailleur.se.s sociaux, les médecins de famille, les CLSC, les urgences d’hôpitaux, les organismes communautaires, les centres de crise, les lignes d’écoute et les intervenant.e.s dans les écoles et milieux de travail.

La première étape lorsqu’on ne se sent pas bien, qu’on souhaite obtenir du soutien ou encore qu’on croit être touché.e par un trouble de santé mentale, c’est d’en parler avec un.e médecin de famille/médecin traitant (ou autre médecin). En général, iels sauront vous orienter et faire une référence au guichet d’accès aux services en santé mentale du CLSC. N’hésitez pas à demander à votre médecin et même à insister pour qu’iel effectue cette référence, puisque les listes d’attente peuvent être très longues, vu la grande demande et le manque d’accès aux soins publics. Lorsque votre dossier est traité, un.e infirmier.ère du CLSC vous contacte pour une évaluation et iel vous oriente vers les bons services adaptés à vos besoins.

D'ailleurs, n'hésitez pas à contacter les CLSC de votre région pour obtenir des informations. Vous pourriez avoir accès à des rencontres individuelles avec des travailleur.se.s sociaux et à des thérapies de groupe sans avoir besoin de la référence faite par votre médecin!

 

Il est tout de même primordial de commencer par effectuer cette demande auprès d’un.e médecin pour pouvoir être le plus tôt possible sur la liste d'attente. Ensuite, d'autres options sont possibles durant ce temps d'attente.



Comme les délais d’attente peuvent être longs et pénibles, il y a des services offerts si votre situation est urgente et nécessite une intervention immédiate. Dans certains hôpitaux, des urgences psychiatriques ont été créées dans le but de fournir une aide pour les situations urgentes et une consultation avec un psychiatre. À Québec, l’enfant-Jésus, Saint-Sacrement et le CHUL offrent ces services tandis qu’à Montréal, 13 établissements les offrent :

Pour les personnes habitant d’autres villes, sachez que vous pouvez vous rendre à l’urgence de n’importe quel hôpital et qu’ils pourront vous recevoir même s’ils ne possèdent pas d’urgences psychiatriques.

Sinon, si vous êtes dans une situations qui nécessite un soutien et une aide professionnelle rapide, les centres de crise sont des ressources extrêmement importantes et leurs services incluent des interventions effectuées par des professionnel.le.s, et sont adaptées aux besoins de chacun.e. Iels peuvent se déplacer en tout temps (jour et nuit) et offrent aussi des hébergements ni nécessaire.

Voici leurs coordonnées :

Centre de crise de Québec : 418-688-4240 (Québec) ou 1-866-411-4240 (Portneuf et Charlevoix)

Vous pouvez aussi consulter le répertoire des centres de crise de Montréal et la liste complète de tous les centres de crise du Québec.

Il est aussi possible d’obtenir de l’aide via des lignes téléphoniques gratuites et confidentielles disponibles en tout temps à travers le Québec :

Centre de prévention du Suicide : 1-866-277-3553

Tel-Aide : 1-877-700-2433

Montréal : 514-935-1101

Québec : 418-686-2433

Outaouais : 1-800-567-9699

Gatineau : 819-775-3223

Ottawa : 613-741-6433

Saguenay : 418-695-2433 ou 1-888-600-2433

Tel-Jeunes : 1-800-263-2266

LigneParents : 1 800 361-5085

Ligne provinciale pour les victimes d'agressions sexuelles : 1-888-933-9007

Ligne Aide Abus Aînés : 1-888-489-2287

SOS Violence conjugale : 1-800-363-9010

Pour les troubles de consommation de drogues : 1-800-265-2626

Pour des informations et ressources sur les ITSS et le VIH : 1-877-767-8245

Jeu, aide et références : 1-800-461-0140

Vous pouvez aussi consulter toutes les lignes d’écoute disponibles au Québec par ville et secteur en cliquant ici.

Il est possible d’avoir accès aux services de psychologues au privé, moyennant des tarifs entre 80 et 140$ la session. Certaines assurances, qu’elles soient via les parents, les tuteur.rices, les personnes en charge ou via un emploi, peuvent parfois couvrir ces frais en totalité ou en partie. Des informations sont disponibles sur le site de l’ordre des psychologues du Québec.

Pour des options moins dispendieuses, vous pouvez contacter les départements de psychologie des universités, puisque certaines offrent des thérapies à court ou long terme, réalisées par les étudiant.e.s.



Et puis, pour les proches d’une personne qui souffre d’un trouble de santé mentale, vous pouvez aussi contacter ces professionnel.le.s si vous êtes inquiet.ète.s. Il ne faut jamais prendre ces situations à la légère. Votre présence et votre écoute sont plus qu'importantes.

Pour toute information complémentaire à propos d'un problème de santé non urgent, vous pouvez contacter Info-Santé en composant le 811, et aussi accéder au répertoire des soins et services sociaux en composant le 211.

C’est aussi important de savoir que malheureusement, il existe de la psychophobie dans tous les milieux, même chez les médecins ou professionnel.le.s de la santé. Si vous sentez qu’on banalise votre situation, qu’on vous manque de respect, qu’on invalide votre vécu et qu’on ne prend pas au sérieux vos difficultés, c’est important de consulter une autre personne si vous le pouvez. Vous pouvez aussi contacter des organismes communautaires qui sont spécialisés dans la défense des droits des personnes en santé mentale.



Cette banalisation est injustifiée. Vous n’êtes en aucun cas coupable, fautif.ive et responsable de vos difficultés. Vous n’êtes pas lâches, faibles et inférieur.e.s. Être touché.e par un trouble de santé mentale n’est pas un choix et vous n’avez pas à vivre tout ça en étant seul.e.s et isolé.e.s.

Pour faire une recherche plus précise pour trouver des ressources variées en fonction de vos besoins et de l’endroit où vous habitez, vous pouvez cliquez ici.



Pour obtenir de plus amples informations sur d’autres situations qui peuvent être reliées à la santé mentale, voici quelques liens qui mènent à des ressources :

Pour accéder à un répertoire des ressources pour les troubles de consommation et les dépendances

Pour les personnes victimes et/ou exposées à la violence conjugale

Pour trouver des centres d’hébergements pour victimes de violence

Pour les personnes victimes d’agressions sexuelles

Répertoire des centres d’aide et de luttes contre les agressions à caractère sexuel

Pour obtenir des informations sur l’avortement

Pour connaître les façons d’obtenir du matériel d’injection neuf et sécuritaire

Liste des organismes de Montréal pour du soutien aux personnes en situation d’itinérance ou en risque de le devenir

Pour une liste d’organismes partout au Québec pour du soutien aux personnes en situation d’itinérance ou en risque de le devenir

Répertoire des centres d’aide aux personnes victimes d’actes criminels

Indemnisation des victimes d’actes criminels



N’oubliez jamais que vous valez énormément, et vous avez le droit d’obtenir de l’aide. Ce n’est pas honteux, et vous n’êtes pas inférieur.e.s à qui que ce soit.