Une personne nue, quel que soit le contexte, n’a pas plus de raisons d’être victime d’une agression sexuelle qu’une personne habillée de la tête aux pieds.

Avec ou sans vêtements, peu importe la position corporelle, le lieu et le type de relation entretenue : RIEN ne justifie le fait de ne pas respecter le consentement d’une personne. Même si elle était consentante quelques minutes plus tôt.

Un consentement, ça se donne et ça se retire. Rien ne doit être pris pour acquis.