Les relations lesbiennes sont constamment sexualisées pour satisfaire les regards masculins. Elles sont normées et stéréotypées selon des concepts hétérosexuels et patriarcaux. Tout ça témoigne d'une misogynie systémique, mais aussi de lesbophobie, qui sont toujours banalisées.

Par exemple, la pornographie mainstream et gratuite sur le net est créée pour les hommes. Tout le contenu lesbien n’est conçu que pour combler leurs fantasmes. Il faut cesser de présenter les personnes lesbiennes et leurs corps comme étant des sources de satisfaction.

Il faut arrêter de vouloir standardiser leurs relations et leurs vies entières selon des schémas hétéros. Parce que non, il n’y a pas une lesbienne qui est « l’homme » de la relation, et l’autre « la femme ». Cette pression pour qu’il y ait reproduction des rôles binaires est toxique, et accentue davantage ces problématiques.

Les personnes lesbiennes, gouines, butchs et queer ne doivent pas être utilisées pour assouvir les pulsions sexuelles, sexistes et misogynes des hommes.

Il ne s'agit absolument pas d'un compliment d'utiliser une personne et son identité, sans son consentement, pour contenter les désirs patriarcaux de tous ces mecs cis hétéros.