C’est parfois difficile de comprendre et de définir sa propre identité. S’exposer aux autres en demeurant soi-même en tout temps est une idée mise de l’avant d’une manière générale, comme s’il s’agissait d’une chose bien évidente à faire pour tout le monde. 

Et si toi, tu as cette forte impression poignante de ne pas connaître ta personnalité et tes désirs profonds? Qu’est-ce que tu es censé.e faire lorsque ton identité semble malléable, qu’elle s’adapte et change en fonction des personnes qui t’entourent? Lorsque tu as toujours agit pour répondre aux exigences d’autrui sans considérer ta propre vie?

C’est très paralysant de prendre conscience de cette distance extrême qui sépare de ses volontés. De constater que les gestes et paroles sont automatiquement effectués dans l’unique but de combler les besoins des individus qui peuplent le quotidien. Tout ça, d’une manière bien inconsciente et acquise.

Tu fais passer le bien-être des autres avant le tiens, avec la conviction profonde que c’est beaucoup moins grave lorsque tu es toi-même insatisfait.e et mal dans une situation, en autant que ce monde autour soit bien. Il ne faut jamais déplaire, peu importe le contexte.

Et arrivent ces individus qui grugent toutes les parcelles de dévouement qui t’habitent. Qui volent ton énergie et profitent de cette peur du rejet qui t’envahit. Tu commences de plus en plus à croire que tu ne vaux rien, que tu existes seulement pour plaire et satisfaire ces êtres qui ont un don pour la manipulation. Ce n’est pas facile de vivre avec ces émotions, cette déconnexion envers ce que tu aimes, ce que tu veux et ce que tu as besoin. Il ne s’agit pas d’une faiblesse de personnalité et d’une infériorité, malgré tout ce qu’on peut te lancer comme préjugés.

On est tous.tes des personnes qui valent quelque chose de grand, avec notre propre vécu, avec nos identités uniques. Ce n’est pas vrai que ton inconfort personnel est moins grave que celui des autres.

Ce n’est pas évident de réapprendre à connaître ses désirs et de respecter sa volonté, mais c’est possible d’y arriver. Il n’existe aucune personne qui a le droit de profiter de qui que ce soit. 

Et si quelqu’un.e te rejette parce que tu exprimes ce que tu penses et t’exposes comme tu es, le problème ne réside absolument pas en toi. Tu es important.e et tu mérites d’être respecté.e entièrement, même si tu n’es pas encore en mesure de définir ton identité. Tu n’en es pas moins valable pour autant.