Même si tu es nu.e de la tête aux pieds, et que tu désirais avoir des relations sexuelles quelques minutes plus tôt, tu as entièrement le droit de changer d’idée.

Rien ne t’oblige à quoi que ce soit. Peu importe que tu sois déjà en train d’avoir un contact physique ou non, que tu sois en relation avec ta/ton/tes partenaire.s, que tu sois entièrement dévêtu.e, que tu portes de la lingerie, que ta vulve sécrète de la cyprine ou que ton pénis soit en érection.

Ton corps t’appartient. Il n’y a aucune raison valable pour que des personnes ne respectent pas tes choix, tes désirs et ton consentement.

Tu n’es pas plate et désagréable si tu ne ressens pas d’envies sexuelles. Tu ne dois rien à personne en terme de sexualité, et il n’y a aucune honte dans le fait de ne plus souhaiter avoir une relation sexuelle, même si elle est déjà bien entamée.

Tu es la seule personne qui peut donner et retirer ton propre consentement, et ce, à n’importe quel moment. Et ce n’est en aucun cas matière à discussion et à interprétation.