Tu as entièrement le droit de mettre fin à toutes les relations qui nuisent à ton bien-être et à ta vie si tu le désires. Tu n’es pas une mauvaise personne si tu décides de couper les ponts avec quelqu’un, peu importe le type de relation qui vous unit.

Tu as le droit de prendre tes distances, même si cette personne fait partie de ta famille proche ou éloignée, ou encore de ton cercle d’ami.e.s. Même si tu es en couple ou marié.e avec, si vous avez des enfants ensemble ou si vous partagez un logis.

Tu n’as pas à tolérer des paroles, des actes et des situations qui te rendent mal en point, que ce soit physiquement ou psychologiquement.

Peu importe la durée de votre vécu commun, aucun individu n’a de droits sur ta vie et tes choix. Tu n’es jamais dans l’obligation de conserver qui que ce soit dans ton quotidien si tu ne te sens pas bien.

Tu es une priorité, et tu mérites qu’on respecte l’entièreté de ta personne, que ce soit ton identité, ton corps, tes décisions, tes conditions de santé, tes préférences, ta personnalité, ton consentement, ton vécu, ton ressenti et ton apparence.

Et n’oublie pas que tu as le droit d’en parler et d’aller chercher de l’aide si tu ne te sens pas en sécurité. Tu n’es pas seul.e. Il existe plusieurs ressources qui sauront te guider et t’encadrer pour que tu puisses t’éloigner et te protéger de ces relations toxiques. Les propos et les actions d’autrui ne définissent en rien qui tu es et combien tu vaux.

Peu importe ce qu’on te dit et la manière qu’on te traite, je t’assure que tu vaux énormément et que tu mérites d’être aimé.e. Aucune personne n’a le droit de se permettre de te faire sentir autrement.